Les jeux olympiques

Le logo de la candidature parisienne aux JO-2024 s'affiche sur l'Arc de Triomphe

Le logo de la candidature parisienne aux JO-2024 s'affiche sur l'Arc de Triomphe

Les jeux olympiques

Le CIO recommande la double désignation des villes hôtes pour les JO 2024 et 2028 à Lima

Par ,

Publié le | Mis à jour le

Réunis à Lausanne, les 13 membres de la Commission exécutive du CIO ont adopté vendredi "à l'unanimité une recommandation" en faveur d'un double vote pour l'attribution des JO-2024/2028 lors de la 130e session du CIO le 13 septembre à Lima, a déclaré son président Thomas Bach. Paris et Los Angeles foncent donc vers les Jeux Olympiques 2024 et 2028. Deux candidats pour deux éditions, le compte est bon. Reste à savoir qui sera désigné pour 2024, et qui devra encore attendre pour 2028 ?

Le CIO fait face à une pénurie de villes candidates en raison de l'énorme coût de l'organisation d'un événement gigantesque. Son président allemand répète inlassablement que le processus de candidatures pour les JO "fait trop de perdants" et ne souhaite donc perdre ni Paris ni Los Angeles qui, en cas de défaite dans la course aux JO-2024, auraient pu renoncer à se représenter. Cette recommandation sera maintenant soumise à la centaine de membres du CIO convoqués en "session extraordinaire les 11 et 12 juillet à Lausanne". Cette session donnera également lieu à une nouvelle présentation des projets de Paris et Los Angeles aux membres du CIO. Le président de la République Emmanuel Macron, qui a annoncé qu'il ferait le déplacement, devrait prendre la parole lors de cette présentation, selon un représentant de Paris-2024.

Le comité de candidature Paris 2024 a aussitôt "salué" la recommandation en faveur d'un double vote 2024/2028, mais "continue de travailler dur" pour obtenir les Jeux en 2024. "Nous pensons que le CIO agit dans les meilleurs intérêts du mouvement olympique et de l'avenir des jeux Olympiques, en prenant ces mesures", a ajouté Paris-2024 ans un communiqué, qui n'évoque jamais les JO-2028. LA 2024 a également salué "la décision de la commission exécutive du CIO de reconnaître l'existence de deux candidatures excellentes émanant de deux des plus grandes villes du monde". Le comité de candidature américain s'est en revanche gardé de toute référence à 2024: "Nous avons hâte de partager notre histoire unique avec les membres du CIO en juillet et de travailler ensemble pour offrir la meilleure voie pour l'avenir de notre ville et du mouvement olympique", ont expliqué le patron de LA 2024 Casey Wasserman et le maire de la ville Eric Garcetti.

Sur le même sujet