Leonardo Jardim, l'entraîneur de l'AS Monaco.

Leonardo Jardim, l'entraîneur de l'AS Monaco.

Football Ligue des Champions

Ligue des champions : Pour Jardim; "l'absence de Lemar donnera leur chance à d'autres"

Par ,

Publié le | Mis à jour le

L'absence de Thomas Lemar mercredi en Ligue des champions à Leipzig est un handicap pour Monaco, mais "donnera leurs chances à d'autres joueurs", a positivé mardi l'entraîneur du club champion de France Leonardo Jardim en conférence de presse. Le groupe avec Leipzig, Porto et Besiktas est "très équilibré", selon lui, et aucun favori ne se dégage.

Aucun club français n'a jamais gagné en coupe d'Europe à Leipzig ou dans l'ex-Allemagne de l'Est. Quel importance a cette statistique pour vous ?

Leonardo Jardim : "Evidemment on accorde une valeur à l'histoire, et aux statistiques, mais le plus important c'est qu'on vient ici disputer un match de football. Demain, seul le contexte de ce match-là comptera".

Ce sera le premier match européen du RB Leipzig. Depuis quand connaissez-vous ce club et qu'en savez-vous ?

L.J : "J'en ai entendu parler pour la première fois il y a deux ou trois ans. Et puis évidemment l'année dernière, parce qu'ils ont fait un très bon championnat. C'est une équipe que je connais bien, ils ont beaucoup de jeunes joueurs. Ils pressent très haut, ils mettent beaucoup de vitesse, ils ont des attaquants de grande qualité. C'est un adversaire très fort, et pour être deuxième du championnat l'an dernier, il leur a fallu être forts et compacts".

Y a-t-il un favori dans ce groupe ?

L.J : "Je ne crois pas. Il n'y a aucune équipe faible et aucune équipe très forte. Ce sont quatre équipes avec de bons joueurs. Leipzig, nous, Porto et Besiktas, ce sont des équipes de qualité. C'est un groupe très équilibré et tous les matches seront d'immenses défis".

Timo Werner est la nouvelle terreur en Allemagne, que savez-vous de lui ?

L.J : "C'est un attaquant que l'on connaît très bien, après sa bonne saison à Leipzig l'an dernier et ses prestations en équipe d'Allemagne. J'ai vu que les médias espagnols parlent de lui pour le Real Madrid, sa valeur ne fait aucun doute".

L'absence de Lemar est-elle un gros handicap ?

L.J : Oui, c'est normal d'être handicapé lorsqu'un joueur important ne peut pas jouer, mais c'est la vie. C'est comme ça, nous sommes habitués à jouer sans nos joueurs importants, et ça donnera peut-être des opportunités à d'autres joueurs, c'est cela notre philosophie, la mentalité de cette équipe".

Avez-vous du mal à composer votre équipe ?

L.J : "Non, ce n'est pas difficile, il faut juste faire d'autres choix. Jovetic et Baldé ne sont pas encore à 100%, on sait bien que certains joueurs n'ont que deux ou trois entraînements avec le groupe. Chezzal ne s'est pas entraîné beaucoup non plus, mais ce sont des joueurs en lesquels nous croyons. Petit à petit ils vont monter en puissance, et avec tous les autres, on va essayer de composer une équipe pour faire un bon match. C'est notre objectif".

Sur le même sujet