Goran Dragic (Slovénie) lors de l'EuroBasket

Goran Dragic (Slovénie) lors de l'EuroBasket

Basket Championnat d'Europe

EuroBasket : le bilan des joueurs NBA

Par ,

Publié le | Mis à jour le

Avec 30 joueurs NBA présents, l'EuroBasket a rassemblé presque un dixième des joueurs NBA. Certains ont survolé la compétition, d'autres ont été plus en difficulté.

                                                               ***

Goran Dragic (Slovénie) : Si on devait décerner un MVP du premier tour, il irait sans doute au Slovène. Aucun match à moins de 20 points, 50% au tir et une impression de domination sereine. Pour sa dernière compétition internationale, le meneurs des Phoenix Suns survole son sujet.

24.4 pts à 50.7%, 35% à 3-pts, 3.4 rbds, 5.2 pds, 1.8 int en 28 minutes

Kristaps Porzingis (Lettonie) : Pour sa première compétition internationale senior, le géant des New York Knicks se devait de porter une équipe de Lettonie qui se cherche un leader. Elle l'a trouvé.  Actions d'éclat, cartons offensifs, Porzingis toise ses adversaires et s'implique en défense.

22.4 pts à 51.4%, 40.9% à 3-pts, 5.6 rbds, 2 cts en 27 minutes

Dennis Schröder (Allemagne) : Dans une Allemagne désertée (aucun autre joueur à plus de 10 points de moyenne), Schröder fait parler sa vitesse, et il n'a pour l'instant trouvé personne pour l'arrêter. Son point faible : les pertes de balles. Le meneur des Atlanta Hawks en perd presque 5 par match, dont un pic à 9 contre la Georgie.

23.6 pts à 49.4%, 39.1% à 3-pts, 2 rbds, 4.6 pds, 1.8 int en 30 minutes

Lauri Markannen (Finlande) : Voilà qui doit rassurer les Chicago Bulls. Drafté en 7e position cette année, Markannen a justifié son haut choix dans la draft. Très solide au rebond, l'ailier-fort artille de loin (50% à 3 points) et a permis aux Finlandais de finir devant les Français dans le groupe A. Une révélation.

22.6 pts à 55.1%, 50% à 3-pts, 6.2 rbds en 28 minutes

                                                             **

Jonas Valanciunas (Lituanie) : Peu utilisé à Toronto, le pivot se venge en FIBA. Meilleur rebondeur du tournoi, il est également très efficace dans la raquette. Face à la Grèce en huitième, Valanciunas devrait encore mettre les Héllènes au supplice.

16.4 pts à 62.8%, 11.4 rbds, 1.2 pd, 1 int, 1.2 ct en 26 minutes

Pau Gasol (Espagne) : Inoxydable Pau Gasol. A 37 ans, l'intérieur des San Antonio Spurs continue à dominer en contexte FIBA. Devenu meilleur marqueur de l'histoire de l'EuroBasket, il n'a pourtant pas eu à forcer son talent dans un groupe trop faible pour l'Espagne.

16.8 pts à 53.7%, 44.4% à 3-pts, 8.8 rbds, 3 pds, 1 ct en 22 minutes

Bogdan Bogdanovic (Serbie) : Les Sacramento Kings ont flairé la bonne affaire. Le nouvel arrière NBA explose à l'EuroBasket. Malgré une adresse extérieure variable, il sait aussi compenser à la création (7 et 9 passes sur ses deux derniers matchs).

19.4 pts à 44.7%, 29.3% à 3-pts, 3.6 rbds, 5.2 pds, 1.6 int en 31.4 min

                                                            *

Evan Fournier (France) : Evan Fournier ne fait pas un mauvais EuroBasket. Mais ses dernières sorties ne sont pas dans le ton des deux premières pour l'arrière des Orlando Magic. La France aura besoin d'un grand Fournier pour passer l'obstacle allemand samedi.

13.6 pts à 43.8%, 36.8% à 3-pts, 2.2 rbds, 1.6 pd, 1 int en 23 minutes

Marc Gasol (Espagne) : Le pivot passeur des Memphis Grizzlies est en grosse difficulté avec son tir extérieur. Fondu dans le puissant groupe de la Roja, Gasol trottine pour l'instant. Il pourrait avoir à plus s'employer face à la Turquie en huitième de finale.

9.4 pts à 38.7%, 25% à 3-pts, 7 rbds, 2 pds, 1.8 ct en 21 min

Sur le même sujet